Change the language
Francais

"La langue française est la langue principale utilisée dans toutes les pages sur le site d’Izaranet."

English

"English is used as the second language on this website, not all the pages are available in English, some are set to use French as default language."

Malagasy

"Azo atao ny mampiasa ny teny Malagasy eto amin’ny tranonkala Izaranet, misy anefa ireo pejy sasany izay hita amin’ny teny frantsay ihany."

Six morts dans une fusillade à Chicago ; un suspect est détenu

Lors d'un défilé célébrant la fête de l'indépendance américaine, une fusillade à Highland Park, dans l'Illinois, près de Chicago (USA), a fait au moins six morts et 26 blessés. Un suspect a été placé en garde à vue.

Le 4 juillet, alors que le village de Highland Park, dans l'Illinois, au nord de Chicago, célébrait la fête de l'indépendance américaine, des coups de feu ont éclaté. Pour assister au cortège prévu pour l'occasion, des centaines de personnes s'étaient rassemblées. Six morts et 26 blessés sont répertoriés comme le bilan le plus récent.
Les conclusions de l'enquête ont indiqué que le tireur s'était installé sur le toit d'un immeuble afin de tirer sur le rassemblement et de semer la peur. Un fêtard a déclaré à un journaliste : "Nous avons entendu environ 50 coups de feu".

Le gars, qui portait une arme lourde, a alors pris la fuite.

De nombreux policiers recherchaient le suspect, Robert Crimo, alias Bobby, qui fut rapidement identifié. Il avait 22 ans et était "de la région". Avec l'aide de soldats fédéraux et de véhicules blindés, les autorités avaient mis en place un important système de sécurité.
Le jeune homme a finalement été appréhendé "sans incident" à l'issue d'une course-poursuite, selon Lou Jogmen, le chef de la police de Highland Park, qui en a fait l'annonce lundi soir. La saison des fêtes a été suspendue, y compris dans les cantons proches de Highland Park.

La fusillade a ravivé la conversation sur les armes à feu, un problème important aux États-Unis. Le président américain Joe Biden s'est déclaré "choqué" et s'est engagé à poursuivre la lutte contre la violence armée.

Commentaires: (0)

Voir Aussi: